A toi Stamboul qui, sur ce bord
Dressant mille flèches ensemble,
Se berce dans la mer et semble
Une flotte à l'ancre qui dort !

Victor Hugo "Les Orientales, XII, La Sultane favorite"
! Continuez à Rêver la Ville avec les voyageurs du XIXè..!

tous les voyageurs du XIXè rêvent aussi face à la Ville...

Nerval... Gauthier... mais aussi le Prince de Joinville... et tant d'autres.. s'émerveillent face à la Ville qui fascine, intrigue et fait donc beaucoup rèver !

Istanbul rêvée, imaginée, fantasmée... source inépuisable pour les artistes, les romanciers, les écrivains ! Mais aussi pour nos propres voyages dans nos rêves et imaginations et parfois dans nos souvenirs

ISTANBUL REVEE

!  Mosaïque  et  romans "impériaux" !

des peintures pour rêver la Ville...



Les peintres du Bosphore au XVIIIè, par Auguste BOPPE :
230 reproductions pour rêver le Bosphore !

ACR Editions, 1989
! plus de détails sur le livre grâce à www.bibliomonde.net  !

des lectures pour rêver la Ville...

!  Mosaïque  et  romans "impériaux" !


Merveilleux guide, écrit en 2002, qui mélange croquis de l'Istanbul vivant des Istanbouliotes d'aujourd'hui dans leur diversité tourbillonnante et les peintures historiques des pierres séculaires qui sont aussi leur décor...

Daniel RONDEAU, Istanbul, 2002
Folio n° 4118, 239 pages, 2004
"Istanbul rêvé dans le cinéma !
Un nanar avec H. Buchholz, S. Koscina, P. Pradier
En Turquie, une jeune femme des services secrets va rencontrer un allié inattendu...

Et en plus la bande originale est de Richard Anthony : Love Was Right Here All The Time - Bagarre au Bain Turc - Bagarre dans Le Cercle - L'Homme d'Istanbul
Mais à voir surtout pour se régaler des vues de l'Istanbul des années 1970 !

"L'homme d'Istanbul" d'A. Isasi - 1965

"Istanbul rêvé dans le cinéma !

Istanbul, nid d'espions ?

des romans pour rêver la Ville...

!  Mosaïque  et  romans "impériaux" !

Georges SIMENON, Les clients d'Avrenos, 1935
Les rives du Bosphore dans l'entre-deux-guerres...

Ian FLEMMING, Bons baisers de Russie, 1957
L'Orient-Express, le KGB, Istanbul, nid d'espions...
Eric AMBLER, Tokapı, 1962
Malicieux roman policier pour revivre Istanbul et la Turquie des années 60
Seuil, 1992
!  Mosaïque  et  romans "impériaux" !

des regards... istanbulophobes, aussi !

Mark TWAIN, misanthrope grincheux envers le monde entier et certainement envers Constantinople et surtout ses habitants !

"Vue du mouillage ou d'une distance d'un mille dans le Bosphore, c'est de loin la plus belle ville que nous avons vue. Une foule dense de maisons se gonfle en s'élevant du bord de l'eau et se répand sur les sommets de plusieurs collines ; et les jardins qui se laissent entrevoir çà et là, les grandes coupoles des mosquées, les minarets innombrables que le regard rencontre partout donnent à la capitale l'aspect oriental pittoresque dont on rêve quand on lit des livres de voyages en Orient. Constantinople offre un superbe tableau. Mais son charme se limite à zone pittoresque. Dès que l'on quitte le navire pour aller à terre on exècre cette ville jusqu'au retour à bord."

Le voyage des innocents, pique-nique dans l'Ancien Monde,
chap. 33, 1867
Maspéro-La Découverte, 1982